Stratégie

La Section est spécialisée dans le développement des compétences, des connaissances et des capacités à travers des approches innovatrices en matière de développement basées sur des méthodes pédagogiques reconnues et des solutions technologiques à la pointe du progrès.

La mission

Renforcer les connaissances et les compétences en adoptant des approches innovantes pour favoriser un développement économique durable.

Les objectifs

  • Mettre en place des réseaux de connaissances durables afin de promouvoir l’appropriation nationale, la Coopération Sud-Sud et Trilatérale
  • Encourager une politique commerciale orientée vers le développement afin de réduire la pauvreté et promouvoir la transparence et les bonnes pratiques.
  • Promouvoir les solutions TIC et l’innovation afin de renforcer les capacités des acteurs impliqués dans le commerce international.

Les mandats

  • Bridgetown Covenant 2021

La section HRDS-TRAINFORTRADE vise à atteindre les objectifs au cœur de la Convention de Bridgetown et des objectifs de développement durable (ODD). Pour atteindre ces objectifs, la section se concentre sur le développement des compétences, des connaissances et des capacités grâce à des approches de développement innovantes pour un développement économique durable inclusif.

  • Nairobi Maafikiano Mandate 2016
  • Doha Mandate and Doha Manar 2012
  • Accra Accord 2008

Approche

Promouvoir l’engagement des bénéficiaires afin d’assurer la durabilité et l’appropriation

  • TrainForTrade œuvre à renforcer les capacités commerciales aux niveaux individuel, institutionnel et gouvernemental. Les experts en commerce locaux peuvent apporter un appui dans l’élaboration de stratégies, politiques, lois et règlementations locales en rapport avec le commerce international. La mise en application d’une politique commerciale orientée vers le développement est encouragée.
  • Les contacts établis entre les pays bénéficiaires et les institutions de formation sont essentiels pour partager et perpétuer les connaissances. A ce jour, le matériel pédagogique a été développé en anglais, français, portugais, espagnol, lao et khmer.
  • Les cours TrainForTrade sont développés suivant une méthodologie rigoureuse, en étroite collaboration avec les gouvernements et autres parties prenantes afin de répondre au mieux aux besoins des pays bénéficiaires.
  • TrainForTrade forme des experts locaux dans leur pays afin de leur permettre, à leur tour, de rediffuser les connaissances acquises. Ceci favorise l’appropriation locale et la durabilité dans le processus du développement des capacités.

Bénéficiaires

Participent aux formations TrainForTrade:

  • Des fonctionnaires de gouvernements et des spécialistes du commerce en charge de la conception et de l’application des politiques commerciales
  • Des représentants du secteur privé, d’associations professionnelles, de communautés portuaires locales, d’organisations régionales, de la société civile, d’ONGs et d’associations de coopération décentralisée
  • Des représentants de communautés locales en charge de la mise en œuvre de projets sur le terrain
  • Des représentants d’institutions de formation et de renforcement des capacités reconnues au niveau national.

Méthode d’apprentissage

La méthode d’apprentissage TrainForTrade combine la formation à distance et la formation présentielle. Cette approche assure un processus de formation fléxible et participatif.

La formation à distance (FAD) : un tuteur technique TrainForTrade dirige à distance le séminaire utilisant les technologies de l’information et de la communication. Une partie “restitution” lors d’un séminaire présentiel vient clore et valider la session de FAD.

La formation présentielle : un formateur TrainForTrade anime le séminaire et diffuse le cours dans un environnement propice à l’apprentissage.

Trois types de formation présentielle sont proposés :

  • séminaires destinés aux entrepreneurs commerciaux et autres parties prenantes
  • formations de formateurs (pour la rediffusion locale des connaissances)
  • formations de tuteurs techniques (destinées à la gestion les activités de formation à distance)

The TFT Project Cycle includes 4 phases: 

1.         Identifying and assessing needs:

  • The beneficiary country makes an official request.
  • In close cooperation with the relevant actors, the needs for capacity development in international trade are analyzed, an inventory of ongoing initiatives is drawn up, a plan of action is prepared and funds are sought in parallel.

2.         Developing the project:

  • A national or regional steering committee is set up comprising various players in trade-related capacity development. The committee guides the project, coordinates the activities and defines the annual priorities.
  • The course material is developed, in cooperation with UNCTAD experts, on topics of priority for the beneficiary country.
  • The material is adapted to the local needs identified and translated into local languages, if necessary.
  • During the seminars, potential trainers (who conduct the face-to-face workshops) and potential technical tutors (who manage the distance courses) are identified.
  • Participants’ evaluation contributes towards making adjustments to the course material and provides food for thought for the beneficiary institutions.

3.         Spreading the knowledge:

  • Knowledge dissemination and sharing take place through the seminars given by local trainers and through formal and informal networking among participants and institutions.
  • The steering committee meets regularly, thus promoting mechanisms for long-term dialogue.

4.         Accompanying the change:

  • Advisory and support services are provided by UNCTAD experts for policy-making, in line with national and regional requests.

The TFT Project Cycle

The TFT Project Cycle includes 4 phases: 

1.         Identifier et évaluer les besoins :

  • Le pays bénéficiaire transmet une demande officielle
  • En étroite concertation avec les acteurs concernés, les besoins en renforcement de capacités sont analysés, un inventaire des initiatives en cours est établi, un plan d’action est préparé, et la recherche de financements est faite en parallèle.

2.         Développer le projet :

  • Un comité de coordination national ou régional voit le jour. Il implique les acteurs intéressés par le développement des compétences. Le comité oriente le projet, coordonne les activités et définit les priorités annuelles
  • Le matériel pédagogique est développé en coopération avec les experts de la CNUCED sur les thèmes d’intérêt prioritaire pour le pays bénéficiaire
  • Les futurs formateurs (qui animent les ateliers présentiels) et des tuteurs techniques (qui gèrent les modules diffusés à distance) sont identifiés pendant les séminaires
  • L’évaluation de l’activité permet d’ajuster le matériel pédagogique et de dégager des pistes de réflexion pour les structures bénéficiaires

3.         Diffuser les connaissances :

  • La diffusion des connaissances se fait à travers la réalisation de séminaires délivrés par les formateurs locaux et la création de réseaux formels et informels entre les participants et entre les institutions du réseau TrainForTrade.
  • Le comité de coordination se réunit périodiquement, générant ainsi des mécanismes de dialogue durables et réguliers.

4.         Accompagner le changement :

  • Suivant les demandes nationales et régionales, des services de conseil et d’appui sont fournis par les experts de la CNUCED.

Documents

(en anglais)

La section HRDS-TRAINFORTRADE vise à atteindre les objectifs au cœur de la Convention de Bridgetown et des objectifs de développement durable (ODD). Pour atteindre ces objectifs, la section se concentre sur le développement des compétences, des connaissances et des capacités grâce à des approches de développement innovantes pour un développement économique durable inclusif.

  • Paragraph 17: Reaffirms and builds upon the Accra Accord, which remain valid and relevant
  • Paragraph 18(a): Continue to play its role in the evolution of a stronger global concensus on issues within its mandate…
  • Paragraph 56 (r): Continue capacity-building activities including TrainForTrade and in the framework of paragraph 166 of the Bangkok Plan of Action
  • Paragraph 55(z): Continue capacity-building activities, including Train for Trade, as reflected in paragraph 56 (r) of the Doha Mandate;
  • Paragraph 55(i): Continue its work in transport, including maritime transport, ports…
  • Paragraph 55(u):  capacity-building in the area of e-commerce…
  • Paragraph 38(aa): capacity-building … Statistics …

Paragraph 162: UNCTAD should enhance its assistance in cross-divisional capacity-building programmes, including training for policymakers on the integrated treatment of the trade, investment, finance, technology and development issues, which must ensure wide and inclusive participation of developing countries … and foster training and capacity-building aimed at trade practitioners in order to assist member countries in developing a sustainable local capacity in trade, investment and development issues through TrainForTrade. UNCTAD should also continue to uses these programmes to strengthen the synergies between its research and capacity-building activities.”

Partagez cette page sur votre réseau social favori