Conférences de la CNUCED

L’organe suprême de décision de la CNUCED est la conférence quadriennale, au cours de laquelle les États membres procèdent à des évaluations des problèmes actuels en matière de commerce et de développement, examinent les options possibles et formulent des réponses globales. La conférence définit également le mandat de l’organisation et ses priorités de travail.

Dans le cadre des conférences de la CNUCED, le programme TrainForTrade a développé les activités suivantes:

Les TIC pour le partage des connaissances, CNUCED XIII

 

La connaissance joue un rôle clé dans le monde globalisé d’aujourd’hui. Il permet aux entreprises et aux organisations d’accroître leur compétitivité grâce à une meilleure compréhension des questions les plus importantes du développement économique. Au fur et à mesure que les technologies de l’information et de la communication (TIC) soutiennent, accélèrent et améliorent le partage d’informations entre entreprises et particuliers, elles modifient la manière dont les gens apprennent et travaillent en réseau. Avec l’extension de la couverture 3G / 4G, les téléphones portables, les smartphones et les tablettes ont considérablement facilité l’accès à l’information.

Le développement du Web 3.0, de l’apprentissage en nuage et de l’apprentissage en ligne (M-learning) fournit des solutions efficaces pour le stockage, la diffusion et l’acquisition d’informations Il est désormais possible d’accéder aux bonnes connaissances au bon moment. Parallèlement à la promotion de l’apprentissage interactif et collaboratif, l’évolution des TIC a également commencé à faciliter l’adaptation des programmes de formation aux besoins spécifiques des pays et au contexte local. En tant qu’utilisateurs actifs de biens et de services TIC, les pays en développement, y compris les pays les moins avancés (PMA), sont bien placés pour tirer parti des technologies innovantes permettant de partager les connaissances.

Programme (En anglais)

Session 1

Opening and introductory remarks

Session 2

Technological solutions and e-learning

IDA Singapore presentation

SELA presentation

ICT Qatar

Session 3

M-learning, Cloud-learning, Web 2.0, Web 3.0, Technology incubators

Session 4

Closing

E-Learning : Un bond en avant pour le développement des compétences , CNUCED14

Jeudi, 21 Juillet, 08:00-09:00, Salle KICC TSAVO 3, Nairobi Kenya

Augmenter les capacités productives afin de transformer les économies

 

Construire une solide base de connaissances est un élément essentiel pour garantir que les pays en développement aient la capacité de maximiser les avantages de la mondialisation et du commerce pour le développement. C’est également une tâche de plus en plus complexe compte tenu de la nécessité d’un traitement intégré du commerce, de la finance, l’investissement et la technologie.

Les pays en développement ont besoin pour construire leurs propres savoir-faire, capital humain, et compétences pour améliorer la conception et l’application des politiques régissant leur participation à l’économie mondiale. Mais les progrès technologiques rapides fournissent également de nouvelles opportunités pour l’intensification des efforts sur le développement des compétences.

Cet événement parallèle examinera comment les outils de e-learning, les TIC et les stratégies de connaissances innovantes peuvent être mieux exploitées pour aider les pays en développement à faire un bond en avant dans leur développement des compétences pour le renforcement des capacités commerciales et, par conséquent, de soutenir le développement durable et inclusive.

 

Final report (en anglais)

Programme

MODÉRATEUR

  • Adrian Holzer, Doctor, Deputy Head React Group (SCI-STI-DG), Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), Switzerland

 

PANELLISTES

  • Nivi Sharma, President, BRCK Education, Kenya
  • Denis Gillet, Professor, Head React Group (SCI-STI-DG), Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), Switzerland
  • Reza Ali, Director of New Ventures, Association of Chartered Certified Accountants (ACCA), Syngapore
  • Mr. Michael M. Murungi, Public Policy & Government Relations Manager, East Africa, Google Kenya Ltd

Télécharger PDF (En anglais)

Reza Ali
Directeur de nouvelles entreprises
Association des Comptables Accrédités
(ACCA), Singapour

En tant que directeur de New Ventures, Reza est responsable de la mise en œuvre globale de l’initiative pilote ACCA-X, l’ACCA (l’Association des comptables agréés agréés), qui propose un apprentissage numérique aux étudiants. Avant d’occuper son poste actuel, Reza a occupé différents postes au sein de l’ACCA et était auparavant responsable des marchés émergents en Asie, où il dirigeait les développements de l’ACCA sur plusieurs marchés, notamment la Corée du Sud, l’Indonésie, le Myanmar, le Vietnam, le Brunei et l’ANASE ( Association des Nations de l’Asie du Sud-Est). Il faisait galement partie de l’équipe de la stratégie de l’ACCA pour soutenir l’élaboration de la stratégie de l’ACCA jusqu’en 2020. Reza était auparavant auditeur chez Pricewaterhouse Coopers (PwC) au sein du service de conseil en matière de certification et de conseil aux entreprises (ABAS) à Londres. dans une société de courtage à Singapour qui traitait principalement avec des agences gouvernementales du sous-continent sud-asiatique.

Reza a obtenu un baccalauréat spécialisé en études commerciales et finances de la Lancaster University, où il a reçu le prix commémoratif Philip Andrews en économie. Il est également membre de l’ACCA. Reza s’adresse régulièrement aux principales parties prenantes de l’ACCA sur les principales tendances économiques, l’apprentissage et la technologie, la durabilité, le changement climatique, les normes internationales d’information financière (IFRS), les mises à jour comptables et stratégiques et les questions de durabilité. En 2008, il a également écrit une brochure intitulée «Manuel de reporting développement durable pour les entreprises singapouriennes» afin d’encourager le reporting développement durable au sein des entreprises singapouriennes. Reza s’intéresse également à l’agriculture dans le Tamil Nadu, dans le sud de l’Inde, d’où il vient et blogue régulièrement.

Geneviève Féraud
Chef de la branche du développement des connaissances
CNUCED, Suisse

Mme Geneviève Féraud est responsable du Service du développement des connaissances de la CNUCED. Elle est entrée aux Nations Unies en 2003 en tant que directrice adjointe aux programmes de l’École des cadres du système des Nations Unies, est devenue chef du service des TIC et du commerce électronique de la CNUCED en 2004 et a été nommée à son poste actuel en 2007. Avant de rejoindre le Nations Unies, Geneviève Féraud a débuté sa carrière en 1981 chez IBM puis a occupé plusieurs postes à responsabilité au sein d’entreprises privées dans le domaine des systèmes d’information. Elle a ensuite obtenu son doctorat sur la gestion stratégique des systèmes d’information en 1995 à l’Université d’Aix-Marseille, en France, et est titulaire de deux diplômes post-doc: le programme international pour enseignants (Henley Management College et la London Business School) et la certification française directeur de thèse candidats.

Devenue universitaire titulaire, elle a ensuite mené des missions de recherche et d’enseignement dans plusieurs universités européennes et américaines, notamment en tant que professeur invité à la Harvard Business School. Elle a dirigé de nombreux programmes de développement de cadres et développé simultanément une vaste activité de conseil auprès de grandes entreprises européennes et américaines, notamment The Coca-Cola Company (États-Unis), Volvo (S), Adam Opel AG (G), General Motors. (G, États-Unis), Honeywell (États-Unis), Siemens (B, NL), Novo Nordisk (DK), Akzo Nobel (NL), entre autres. Geneviève est l’auteure de nombreuses publications sur la stratégie, la technologie et le leadership dans des revues de recherche universitaires de premier plan, ainsi que d’un livre sur les stratégies technologiques, publié en 2009 par Economica, le principal éditeur universitaire français.

Denis Gillet
Responsable du groupe React, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
(EPFL), Suisse

Denis Gillet est professeur à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), où il dirige le groupe de recherche multidisciplinaire React. Ses recherches portent actuellement sur l’éducation numérique, la gestion des connaissances et les systèmes informatiques physiques. En 1992, il a été nommé chargé de recherche au laboratoire de systèmes d’information de l’Université de Stanford aux États-Unis. Au cours de l’année universitaire 2005-2006, il était en congé sabbatique à la Faculté d’ingénierie de l’Université chinoise de Hong Kong. Entre 2011 et 2013, il a été professeur invité à la School of Software Engineering de l’Université Tongji, où il a agi en tant qu’expert des villes intelligentes. Denis Gillet est affilié à l’EPFL avec le Center for Digital Education et le Transportation Center. Il est actuellement le coordinateur technique du projet européen Go-Lab de 13 millions d’euros sur l’apprentissage par la recherche avec les laboratoires en ligne à l’école. Enfin, M. Denis Gillet dirige également divers projets de recherche en collaboration portant sur la gestion agile des connaissances et le développement des compétences dans le domaine humanitaire.

Adrian Holzer
Associé de recherche Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
(EPFL), Suisse

Le Dr Adrian Holzer est actuellement chercheur associé et conférencier à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) du groupe Systèmes de coordination et d’interaction (REACT). En 2009, il a obtenu son doctorat en systèmes d’information à l’Université de Lausanne, en Suisse. Il a ensuite reçu une subvention du FNS suisse pour travailler comme stagiaire postdoctoral au Laboratoire de recherche en informatique mobile et réseau (LARIM) de Polytechnique Montréal de 2010 à 2011. Ses activités de recherche et d’enseignement portent sur l’interaction des médias sociaux mobiles dans les contextes d’apprentissage et humanitaire . En outre, dirige la conception de l’application SpeakUp pour l’interaction en classe et participe activement à la conception de la plate-forme Graasp pour le partage des connaissances dans et entre les organisations.

Nivi Sharma
Président
BRCK Education, Kenya

Nivi Sharma est présidente de BRCK Education (education.BRCK.com) et cofondatrice de eLimu (e-Limu.org). Elle est un leader d’opinion en technologies de l’éducation pour les marchés émergents. Entrepreneure sociale, bénévole et technophile, elle a consacré sa carrière à l’éducation et se passionne pour l’accès numérique et les initiatives communautaires qui favorisent l’apprentissage par le plaisir. Elle est également membre de East Africa Acumen 2014.

Michael Murungi
Responsable des politiques et des relations gouvernementales pour l’Afrique de l’Est
Google, Kenya

Michael M. Murungi, responsable des politiques et des relations gouvernementales chez Google pour l’Afrique de l’Est. Auparavant, il était directeur général du Conseil national du Kenya pour le journalisme législatif, où il travaillait à fournir un accès aux informations juridiques publiques et à l’adoption de politiques de libre accès pour les informations gouvernementales. En tant qu’expert juridique en TIC, il a participé aux niveaux local et régional à la formulation de lois et de politiques appropriées pour le cyberespace et a contribué à l’Encyclopédie internationale de Cyberlaw.

À l’arrière:: Dominique Chantrel, CNUCED; Resa Ali, ACCA_S; Michael Murungi, Google Kenya; Adrian Holzer, EPFL; Denis Gillet, EPFL; Mark Assaf, UNCTAD. À l’avant: Nivi Sharma, BRCK Educatoin; Geneviève Feraud, UNCTAD; Wachuka, University Nairobi

CNUCED 14 Nairobi, 17-22 juillet 2016

E-Learning :
Un bond en avant pour le développement des compétences
(En anglais)