Le programme TrainForTrade en Amérique latine et dans les Caraïbes

Projet de développement des capacités en Amérique latine et dans les Caraïbes

En 2006, le Programme TrainforTrade de la CNUCED et l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) ont signé un protocole d’accord visant à développer les capacités en Amérique latine et dans les Caraïbes. Le Système économique latino-américain et des Caraïbes (SELA) a rejoint la coopération en 2008 et a introduit une nouvelle dynamique à la mise en œuvre des activités dans la région.

Le projet vise à développer et à renforcer les ressources humaines et les capacités institutionnelles impliquées dans le commerce international, les services liés au commerce et les investissements en Amérique latine et dans les Caraïbes. Ceci se concrétise par la mise en œuvre d’activités de formation, par l’assistance apportée aux cadres institutionnels concernés par le commerce niveau national et international, et par la promotion du commerce et des politiques d’investissement en faveur d’un développement dynamique, équitable et durable.

Plus de 1200 participants ont été formés à travers l’organisation et la diffusion de cours et séminaires dans la région:

  • Séminaire sur les Aspects juridiques du commerce électronique
  • Atelier régional sur la Cyber législation
  • Formation de Formateurs – Gestion moderne des ports
  • Formation de tuteurs techniques pour la formation à distance
  • Négociateurs des accords internationaux d’investissement

Plusieurs missions d’assistance technique ont été réalisées dans les domaines suivants: tourisme durable, développement portuaire, investissement et commerce-développement.

Les activités de formation et de développement

Le programme TrainForTrade organise des cours à distance, en face-à-face et des ateliers régionaux. Le matériel de formation est constamment mis à jour et adapté aux besoins des pays et des organisations bénéficiaires.

Les participants sont issus d’institutions gouvernementales et du secteur privé (associations professionnelles, chambres de commerce, centres de consommateurs, centres de formation, etc.), et sont en charge de la prise de décision et de la formulation des politiques liées au commerce, au développement et l’investissement.

Les activités d’assistance technique

Parmi les activités d’assistance technique fournies par le projet figurent l’identification des besoins en renforcement des capacités, l’élaboration de politiques, la création de réseaux de partage de connaissances et d’informations et la diffusion et la publication de recherches et de rapports.

estudioLA

Etude sur les perspectives d’harmonisation de la Cyberlégislation (UNCTAD/DTL/STICT/2009/1):

estudioCA

Etude sur les perspectives d’harmonisation de la Cyberlégislation en Amérique centrale et dans les Caraïbes (UNCTAD/DTL/STICT/2009/3):

Budget et contribution financière

Le Ministère de l’Industrie, du Tourisme et du Commerce (MITC) et le Ministère des Affaires étrangères et de la coopération en Espagne financent les activités décrites précédemment, à l’exception de la composante portuaire financée par les autorités portuaires de Gijon et Valence.

La contribution globale (2006-2011) s’élève à 1.050.000 Dollars. Certains pays de la région contribuent également au développement des activités en apportant un soutien autre que financier.

Pays bénéficiaires

  • Argentine
  • Bolivie
  • Brésil
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Cuba
  • République dominicaine
  • Equateur
  • Salvador
  • Guatemala
  • Honduras
  • Méxique
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Suriname
  • Uruguay
  • Venezuela